L’Ecosse : un test de grandeur nature pour les Bleus



Après avoir manqué deux matches contre l’Angleterre suite à une blessure au genou, Thierry Dusautoir compte retrouver sa place samedi pour le match contre l’Ecosse. Une rencontre tant attendue pour le capitaine des Bleu après avoir manqué deux matches contre l’Angleterre.

Ce dernier match contre l’Ecosse est en effet un ultime test pour les rugbymen français avant d’entamer leur premier match de la Coupe du monde contre l’Italie le 18 septembre.

Les XV de France retrouve son capitaine

Thierry Dusautoir n’a pas caché son impatience de retrouver le terrain lors d’une interview à Marcoussis sur son état physique et mental à la veille de la rencontre avec l’Ecosse. Il a affirmé avoir passé plus de temps à travailler du physique.

Ce n’était que pendant la préparation de ce dernier match contre l’Ecosse qu’il a pu retrouver l’ensemble de l’équipe et a commencé à toucher le ballon. «C’est sûr que c’est plus rafraîchissant après tout ce que j’avais fait depuis le 6 juillet» a affirmé avec un air très content le capitaine des XV de France.

Thierry Dusautoir 15 de France

Thierry Dusautoir: forme et confiance retrouvées

En réponse aux questions d’un journaliste sur sa préparation suite à sa blessure. Thierry Dusautoir a répondu qu’il a continué à travailler dur. Il lui a fallu seulement deux ou trois jours de repos strict afin d’aider à la cicatrisation.

Il a ensuite repris une activité assez intense, et physiquement, il n’a pas trop perdu de terrain comparé avec l’ensemble de l’équipe. Le test qu’il a effectué l’a justifié. Toutefois, ce capitaine des Bleus a avoué avoir moins de repères que les autres.

Une raison pour laquelle il est important pour lui de jouer le match de samedi, sans lequel il aura du mal à retrouver ses repères et à entamer ensuite la Coupe du monde, a-t-il ajouté.

Ensemble pour la victoire

Interrogé sur la vie du groupe pendant sa convalescence, Thierry Dusautoir a répondu qu’il n’était absent que sur le terrain, par contre il était présent aux réunions et à la prise de décision.

A propos des deux premiers matchs de préparation, le capitaine des Bleus a confirmé que ça a été des bons matches malgré la défaite à l’étranger. Des points positifs sont à retenir a-t-il poursuivi, entre autres, une bonne défense et une solidité pour sortir de notre camp. Cela a réduit la possibilité de l’adversaire à marquer des points, a-t-il enchaîné.

En général, le capitaine de l’équipe de France de rugby affiche un grand optimisme à la veille du match contre l’Ecosse samedi et à deux semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde.

Partage le !

Partage cet article

Pas encore de réaction

Ajoute un commentaire