XV de France, une victoire trop juste



Malgré la victoire du XV de France contre l’Ecosse, les inconditionnels de la discipline ont encore des doutes par rapport à la prestation de l’équipe de France samedi dernier au Stade de France. Le résultat étant peu convaincant alors que les Bleus ont joué dans leur jardin.

Et à rappeler qu’il reste à peine deux semaines pour aller chercher en Angleterre le trophée mondial. Mais en attendant que le sélectionneur Philippe Saint-André apporte ses dernières mises au point, le XV de France pourra s’appuyer sur un soutien surprise de J.K. Rowling pour essayer de s’imposer en Angleterre.

Ce célèbre écrivain britannique, très connue par la saga Harry Potter a exprimé dans les réseaux sociaux sa satisfaction sur la victoire de l’équipe de France contre l’Ecosse.

Une rencontre à très haute intensité

En résumant un peu le déroulement du match de samedi, visiblement, les deux côtés se sont donnés à fond et l’allure du match n’avait rien d’amical.

Du côté des tricolores, cette courte victoire était le prix des douleurs et des blessures pour certains joueurs comme le centre des Bleus, Wesley Fofana, la deuxième ligne Pascal Papé et la troisième ligne Louis Picamoles. Ces trois joueurs ont été touchés au cours du match de samedi contre les écossais.

Du côté du XV de France, cette rencontre avait l’air d’une petite finale car la victoire devrait servir de soutien moral avant d’attaquer la Coupe du monde.

En pleine forme pour aller en Angleterre

Wesley Fofana a dû en effet sortir du terrain à la 35ème minute de la victoire de la France suite à une contracture à la cuisse gauche.

De son tour, Pascal Papé a, lui aussi, reçu une béquille à la cuisse gauche tandis que Picamoles a été touché aux côtes. C’est le docteur Jean-Baptiste Grisoli qui les a reçu ce dimanche. Et selon le porte-parole du XV de France, un rendez-vous a été convenu mardi matin afin de suivre l’évolution des blessures de chacun d’entre eux.

En général, leur état n’a donc rien d’inquiétant d’ici au coup d’envoi de la Coupe du monde d’Angleterre.

Partage le !

Partage cet article

Pas encore de réaction

Ajoute un commentaire