XV de France, à quelques jours de la Coupe du monde



Les héros français du ballon ovale ont repris l’entraînement après avoir observé deux jours de repos. C’est donc la dernière ligne droite avant le départ samedi prochain pour la Coupe du monde d’Angleterre. Les hommes de Philippe Saint-André se sont donné rendez-vous ce mardi matin pour la reprise de l’entraînement.

Après la victoire contre l’Ecosse samedi dernier, les deux jours de repos étaient une occasion pour les joueurs d’être de nouveau au sein de leur famille. Le rassemblement était prévu à 09h30 pour l’entraînement de la dernière semaine en France avant de se rendre en Angleterre pour le rendez-vous mondial.

Une dernière semaine très chargée

Tous les joueurs de l’équipe de France du rugby ne sont pas revenus au même moment car il y en a ceux qui ont déjà été de retour à Marcoussis dès lundi soir tandis que d’autres ont regagné le Centre National de Rugby par avion mardi matin.

Pour cette dernière ligne droite de préparation, un programme très chargé a été préparé par le staff autour du sélectionneur, Philippe Saint-André. Le départ du XV de France et son staff technique pour l’Angleterre est donc prévu samedi prochain à 13h20 dans un vol au départ de l’aéroport d’Orly.

Ils rejoindront ensuite leur quartier à Croydon, au sud de la capitale anglaise où ils séjourneront jusque fin septembre.

Mathieu Bastareaud sur la trace de Jonah Lomu

En attendant, Mathieu Bastareaud a accordé un entretien sur RMC au cours duquel il a rendu hommage à Jonah Lomu, son modèle en rugby et qui lui a donné envie de jouer au rugby.

A noter que cet illustre joueur de l’All Black est actuellement en pleine lutte conte une maladie rare. Mathieu Basareaud n’a pas caché son admiration pour Jonah Lomu, une grande star du rugby mondial. Il a continué que ce que Lomu dégageait sur le terrain, sa puissance, sa vitesse sont du jamais vu. C’était quelqu’un d’unique a-t-il encore insisté.

A 40 ans, Jonah Lomu souffre depuis des années d’un dysfonctionnement rénal. Une tentative de greffe n’a pas été possible il y a quatre ans. Cet ancien allier des All Black poursuit ses dialyses malgré tout. Quant à Bastareaud, il espère briller au sein des Bleus pendant le rendez-vous d’Angleterre.

Partage le !

Partage cet article

Pas encore de réaction

Ajoute un commentaire