Rester en forme pour maîtriser les Roumains



Dimanche a été une journée de récupération pour le XV de France après avoir battu l’Italie sur le score de 32 à 10 lors de son entrée en lice samedi dernier et en attendant la rencontre avec la Roumanie mercredi prochain au Stadium, Queen Elizabeth Olympic Park dans la capitale anglaise.

L’équipe de France a en tellement besoin de se rafraîchir entre deux matches plutôt rapprochés, celui du samedi avec l’Italie et celui du mercredi prochain contre la Roumanie.

Un plongeon dans une piscine d’eau glacée était donc au programme. Ce qui permet aux joueurs tricolores de revigorer leur organisme

Un petit arrêt avant de rebondir

C’était aussi une autre manière de se décontracter tout en bénéficiant des offres de confort et de loisirs de leur luxueux hôtel sous un climat très agréable régnant dans le sud de la capitale.

Quelques joueurs ont également eu le privilège de recevoir la visite de leurs proches dans l’hôtel à Croydon ou en allant au cœur de Londres. A noter qu’au-delà de 19h30, heure locale, le couvre-feu est appliqué.

Après cette petite journée de détente, les joueurs du XV de France rejoindront de nouveau leur camp d’entrainement. Vers le début de l’après-midi, Philippe Saint-André rendra public les noms des XV premiers entrants qui affronteront la Roumanie.

Cette composition a déjà été préparée par le sélectionneur il y a longtemps. Cette formation tricolore est plutôt tronquée avec l’absence d’Yoann Huget qui a dû quitter prématurément la compétition suite à une grave blessure.

Les incontournables changements

Des changements sont donc inévitables par rapport à la formule permettant de battre l’Italie. En effet, quelques noms circulent dont celui de Brice Dulin à l’arrière, Gaël Fickou et Fofana au centre, le nom de Sofiane Guitone est aussi cité pour le poste d’ailier.

La formation possible contre la Roumanie

Szarzewski (cap.), Debaty, Picamoles (ou Le Roux), Guitoune, Fickou, Fofana, Dulin, Nakaitaci – (o) Tales, (m) Kockott – Nyanga, Ouedraogo – Maestri (ou Le Roux), Flanquart – Atonio (ou Mas). Quant aux remplaçants, il y aura Ben Arous, Maestri, Spedding, Kayser, Mas (ou Atonio), Chouly, Dumoulin Parra.

Partage le !

Partage cet article

Pas encore de réaction

Ajoute un commentaire