Pascal Papé, une image positive du XV de France



Pendant son passage jeudi au Super Moscato Show, Pascal Papé a voulu transformer le sort contraire contre le XV de France en une énergie leur permettant de marquer l’histoire du rugby mondial et même de remporter le trophée, pourquoi pas ?

Interrogé par rapport à son état physique, Pascal Papé a répondu qu’il se sent bien après plus de deux mois de préparation, il s’est bien préparé sur le plan physique et dispose ainsi de l’énergie et de compétence nécessaires pour le rendez-vous d’Angleterre.

Pascal a également précisé qu’après avoir pris un coup à la cuisse pendant le match avec l’Ecosse, il reprend la forme petit à petit et maintenant, plus de souci.

Rester en forme à la veille du départ pour l’Angleterre

Suspendu pendant environ deux mois à la suite d’un mauvais geste contre un joueur de l’Irlande Jamie Heaslip, pendant la dernière édition du Tournoi des Six Nations, une question lui a été posée si cela peut être un avantage pour la compétition mondiale. « Je ne sais pas » a-t-il répondu.

Il continue ensuite en disant que ça a été une occasion pour lui de se pré-préparer physiquement en compagnie d’un coach préparateur du Stade Français avant d’entamer une réelle préparation. Il a conclu en espérant pouvoir jouer une excellente Coupe du monde.

Le XV de France : prêt à relever un défi mondial

Une autre question a aussi été posée à Pascal Papé s’il n’est pas inquiet en attendant la décision de Philippe Saint-André sur la composition de l’équipe contre l’Italie. Il a exprimé son impatience en attendant cette première composition.

Il a aussi précisé que toute l’équipe est déjà au top de leur motivation et est très excitée à rejoindre l’Angleterre pour être au cœur de la compétition. Toute l’équipe espère donc figurer dans cette composition tant attendue.

Sur une question concernant sa titularisation, cette deuxième ligne du Xv de France a souligné que rien n’est encore sûr. En continuant, il a précisé qu’il a donné le meilleur de lui-même pendant à peu près deux mois et compte encore apporter à l’équipe tout ce qu’il peut.

Il a finalement fini par avouer qu’il attend ce moment depuis quatre ans et il a très envie d’attaquer le match.

Partage le !

Partage cet article

Pas encore de réaction

Ajoute un commentaire